Lëgiyan

Lëgiyan, encore secouée par le passé, est en cour de reconstruction, joignez-vous au peuple de ce monde en ruine et redonnez lui sa gloire d'antan...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Legiyan : La guerre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Topaze Brandervalt
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 25
Type de combattant : Archer
Statut social/Métier : Chevalier d'azur
Race : Nymphe

Compétences et équipement
Compétences:
6/30  (6/30)
Expériences:
100/400  (100/400)

MessageSujet: L'histoire de Legiyan : La guerre.   Sam 22 Aoû - 21:55

L‘accomplissement de la prophétie.

Tout débuta lors de la naissance de jumelles au sein de la famille royale. Deux filles, deux soeurs, une prophétie... Un mythe, une légende, voila ce qu'était devenue cette prophétie vieille de cinq siecles, vision d'un futur dit "lointain".

Des la venue des héritieres, les forces du mal qui jadis furent enfermées dans un gouffre sur une ile au milieu de l'océan, sortirent de leur prison de terre tandis que la nuit prenait lentement le dessus sur le jour. Elle sortirent même plus nombreuses encore qu’elles ne l’étaient autrefois. La haine s’était emparé de ces êtres et très peu possédaient encore l’enveloppe charnelle qu’ils avaient autrefois. Dans l’obscurité du gouffre, ils s’étaient multipliés. Ils avaient même créé des mutants, des créatures mi-hommes mi-bêtes ressemblant étrangement aux créatures des mythes terriens : vampires, loups garous, centaures, méduses, harpies…

Lors de la libération des anges noirs, le gouffre s’ouvrit et une énorme faille parcourut la planète entière et notamment sur la cité d'Algoralya. Heureusement, les nymphes qui y habitaient réussirent à échapper à une fin tragique grâce à cinq sœurs qui se sacrifièrent lors d'une grande cérémonie dont le but était de demander de l’aide à la grande déesse protectrice de la ville : Véista. Tandis que les deux psychistes maintenaient la ville pour qu’elle ne se détruise pas pendant l’écroulement et les deux élémentalistes de l’eau tentaient de retenir l’eau avec l’aide du Titan des Eaux, invoqué par la dernière sœur qui était prêtre et priait la déesse de remplacer les jambes des nymphes par des queues de poisson et leur donner des branchies pour respirer dans l'eau… C’est ainsi que Veïsta, qui, malgré la lassitude qui s’était emparé des dieux à propos de ce monde, continuait à s’intéresser à son peuple, accepta de leur venir en aide et les transforma en sirène.

Lorsqu’ils sortirent, ils détruirent les quelques villages des vallées d’Arachnéadis et prirent la ville de Chatranlandis qui avait été baptisé Cassidy après l’enfermement des anges noirs en hommage à la jeune Cassidy assassinée par la garde d’Elynor appelée l’Elynorium, d’où le nom du continent. Ainsi ils récupérèrent leur base générale, la cité maudite de Chatran.

_________________


Dernière édition par Topaze Brandervalt le Dim 23 Aoû - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topaze Brandervalt
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 25
Type de combattant : Archer
Statut social/Métier : Chevalier d'azur
Race : Nymphe

Compétences et équipement
Compétences:
6/30  (6/30)
Expériences:
100/400  (100/400)

MessageSujet: Re: L'histoire de Legiyan : La guerre.   Dim 23 Aoû - 16:41

Les débuts difficiles de la guerre.

Peu a peu, sans raisons au yeux d'Héfolion, la capitale, des villages furent rayés de la carte, jusqu'a ce qu'enfin l'on ressorte la prédiction de l'ancien prophète et du dieu des enfers.

Des groupes de soldats furent envoyé vers ces villages. Aucun ne revint. Tués comme les autres, leur dépouille gisant sur le sol dans les débris des maisons.

Pourtant les anges noirs étaient lent, parcourir à pied des continents entiers était une tache difficile, sans compter qu’il n’y avait pas seulement la route, il y avait les armes, l’armure, le transport de nourriture, le transport de matériaux pour d’éventuelles construction et enfin les travaux sur ces constructions… Le plus dur pour eux fut la destruction des différents villages de l’Elynorium. En effet, reposant sur les restes d’un des plus anciens volcan de Legiyan, le continent n’a pas un paysage très sympathique, autant pour les yeux que pour les pieds. Il leur fallut donc un peu plus d’un an pour parvenir à quitter le continent après avoir disséminé la moitié de la population du continent, ayant emporté l’autre moitié pour se décharger un peu, confiant le transport des matériaux de construction aux esclaves… Au départ de l’Elynorium, les troupes se divisèrent pour attaquer sur deux fronts avant de se retrouver sur le Falyénnon.

C’est ainsi que seule la moitié de l’armée des anges noirs arriva au Maglyam. Ils débarquèrent près de Ryuners et brûlèrent le village entier ainsi que la foret qui l’entourait autrefois. Puis ils passèrent les montagnes de Ryun et s’engouffrèrent dans les vallées de Posuss… Si les habitants de Legiyan s’étaient mieux défendus, ils auraient put coincer l’ennemi à cet endroit précis, mais au lieu de ça les citoyens de Posussalme se laissèrent tuer ou enchaîner… Par la suite les anges noirs traversèrent la foret de Kaurnuy pour s’attaquer à la ville de Kaurnuss. Là bas ils eurent une petite surprise. Contrairement à Posussalme, la cité possédait une très grande armée montée par Selene, prophète elfe qui avait compris que les anges noirs arriveraient bientôt à leur porte. C’est ainsi que lorsque les forces ennemies apparurent à l’horizon, quelques centaines de soldats sortirent de la forteresse… Ce fut une longue bataille, mais les anges noirs, supérieurs en nombre eurent le dernier mot : Kaurnuss fut pillée puis brûlée… Alors les anges noirs reprirent leur route, traversèrent à nouveau la foret de Kaurnuy, puis les montagnes de Nyon… Arrivés sur le territoire du Liannon, ils brûlèrent tous les champs sur leur passage avant de s’attaquer au village en lui-même, pillant et brûlant comme à leur habitude…

Pendant ce temps là, l’autre moitié s’occupait de l’Amêelimna. Elle avait débarqué près de Viarmolne, dans la foret de Molness avant de remonter vers la cité agricole qui surplombait le plateau de Viarm. Ils brûlèrent toutes les cultures ainsi que le village ce qui mit également le feu à une bonne partie de la foret de Molness et ralentit quelque peu leur avancée. Lorsque les flammes furent arrêtées par le temps capricieux du continent, les anges noirs traversèrent ce qu’il restait de la foret de Molness, puis après avoir passé la rivière gelée de Go ils continuèrent en traversant la foret de Nilayor en direction de Jainuor. Ville ecclésiastique, Jainuor n’abritait quasiment que des religieux, c’était un des points important du pèlerinage des prêtres, car les anciens qui gardaient le temple avaient comme mission d’enseigner l’invocation du Titan des glaces. Lors de l’attaque des anges noirs, les prêtres prirent les armes et se battèrent jusqu’à ce que mort s’en suive. Depuis ce jour, un nom est resté dans les mémoires, celui de Louis Artamus qui fut le premier étudiant à s’attaquer aux anges noirs et à invoquer un Titan de glace… Après leur victoire, les anges noirs brûlèrent la cité et pillèrent le temple avant de reprendre leur route vers Fionung qui ne mit pas longtemps à tomber entre leurs mains. Alors l’armée remonta vers la foret de Nilayor pour explorer les montagnes d’Orun. Ils longèrent donc la rivière glacée jusqu’aux gorges de Go, arrivés dans les plaines d’Orun, ils décimèrent la population minière en faisant s’effondrer les mines sur les travailleurs et emportèrent femmes et enfants…

Il leur fallut 5 ans pour s’attaquer à la capitale, centre de Legiyan, 5 ans durant lesquels des caractères différents se dessinèrent dans chacune des princesses. Étoile, la douce princesse, dont la voix cristalline émerveillait les villageois, de nature aimable et naïve ; et Ébène, au caractère rebelle, nourrissant une grande jalousie pour sa soeur ainée.

La veille de leur cinquième anniversaire, la seconde partie de la prophétie débuta : la cadette disparut durant la nuit. En concluant un enlèvement, les membres de la famille royale, craignant la mort de leur dernière fille, l'envoyèrent sur Terre. Mais elle ne partit pas seule. Avec elle furent envoyés ses trois cousins, les deux enfants de la descendante d'une famille de prophètes et la cousine de ces derniers, fille et petite fille de télépathes et télékinésistes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topaze Brandervalt
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 25
Type de combattant : Archer
Statut social/Métier : Chevalier d'azur
Race : Nymphe

Compétences et équipement
Compétences:
6/30  (6/30)
Expériences:
100/400  (100/400)

MessageSujet: Re: L'histoire de Legiyan : La guerre.   Dim 23 Aoû - 16:45

Seize années de massacre avant la délivrance.

Durant dix ans, les sept enfants elfes vécurent paisiblement sur Terre, sans connaissance de leurs origines, tandis que le peuple d'Héfolion tenait tête a l'ennemi... Par la suite, une bataille s'engagea sur la planète jumelle, entre les deux soeurs. Pendant plus de trois ans, les 7 elfes travaillèrent a trouver un moyen de revenir tout en déjouant les pièges d'Ébène, s'entraînant pour le combat final...

Sur Legiyan, les anges noirs avaient pris d'assaut les dernières cités des continents secondaires de l‘Amêelimna et du Maglyam : Qualnarc et Garlantinéa. Puis ils avaient pris la mer et s‘était rejoints à Serminay où après avoir laissé la population mourir de faim, ils ont tués les derniers hommes et on récupérés ceux qui pouvaient être des esclaves dociles. Par la suite ils s’étaient attaqué à Djomuliane la réduisant en tas de cendres à son tour… Après avoir dépassé la foret de Falien, ils commencèrent le siège d’Héfolion, la ville la plus protégée de tout Legiyan… Pendant ce temps ils envoyèrent quelques bataillons pour trouver les éventuels villages restants. C’est ainsi qu’ils découvrirent Kouilenia, le petit village ecclésiastique des fées, construit de bois autour du temple du Golem de pierre, et le brûlèrent entièrement.

Par la suite il y eut de nombreuses petites batailles autour d’Héfolion… La bataille du lac par exemple, celle où un bataillon d’Héfolion périt après avoir repoussé les anges noirs jusqu’au lac… On raconte que durant des années, l’eau du lac resta entièrement rouge et qu’aujourd’hui encore il s’y passe de drôles de chose… Depuis ce jour le lac porte le nom de Lac maudit.

Il y eut aussi l’offensive des airs… En effet, alors que les anges noirs s’apprêtaient à assiéger la cité, les rôdeurs de la foret se décidèrent à entrer en action. Des milliers de flèches jaillirent de l’orée des bois et vinrent transpercer les cuirasses de l’ennemi. Peu après des dragons transpercèrent les nuages transportant d’autres archers qui visèrent également les assiégeants. Il y eut beaucoup de pertes du coté des anges noirs jusqu’à ce que les prêtres invoquent les phénix du temple d’Elynorium et repoussent les dragons dans la foret. Puis ils déclenchèrent « la grande flambée » qui consistait à mettre le feu à la foret en réponse aux rodeurs.

Et enfin vint la grande offensive où tous les soldats prirent les armes pour tenter de terrasser l’ennemi… Malheureusement l’offensive fut un échec et les anges noirs prirent d’assaut la cité… Ils pillèrent d’abord les maisons avant de s’attaquer au château… Après quelques jours, ils finirent par exécuter la reine et son mari sur la place du château, réduisant le peuple entier au silence… Puis ils les obligèrent à construire une grande muraille autour de la cité… Par la suite il y eut une grande famine… Les anges noirs avaient récupéré tous les vivres, laissant les esclaves mourir de faim… Alors il y eut une mutinerie qui échoua… Certains esclaves préférèrent manger leurs confrères plutôt que mourir, d’autres s’isolèrent, préférant la mort à une vie d’esclave…

Pendant ce temps sur Terre, l’héritière du trone et ses compagnons bataillaient pour retrouver le moyen de revenir dans leur monde. Finalement, ayant réunit les objets qui leur étaient nécessaire pour ouvrir un portail, ils purent enfin revenir sur leur planète natale. Lorsqu’il arrivèrent dans la foret d’Héfolion, ils apprirent par un rôdeur que la cité d’Algoralya était la seule ville encore libre et que ses habitants les attendaient pour libérer la capitale et tout ses prisonniers. C’est ainsi que, dès le retour de ces derniers, la guerre reprit. Les forces d’Algoralya se mesurèrent à celles de Chatran et l’ultime combat eu enfin lieu, combat durant lequel les jumelles héritières ont perdu la vie… En effet, dans le but de détruire Ebène, Étoile se sacrifia en utilisant les cinq éléments combinés à puissance maximale, laissant par bonheur une fille pour perpétuer la lignée royale… C’est ainsi qu’elle sauva son peuple, car, suite à cette défaite, les troupes ennemies se replièrent, libérant enfin Héfolion...

Quinze ans se sont écoulés depuis cette "victoire", certaines villes ont été reconstruites et d’autres sont encore en cours de reconstruction… De plus il en demeure encore qui ont été abandonné et aucune décision à ce jour n’a été prise pour savoir si elles seraient reconstruites. Un château a été construit dans une plaine jusque la jamais aménagée et une ville s'est formée autour lentement : Birnal. Le mari d’Etoile, Arnaud, a prit le pouvoir en attendant que l’héritière ait l’age de gouverner. Les anges noirs ont été officiellement déclarés décimés mais il en existe certains opposés a la décision du roi d’ignorer les anges noirs : Les chevaliers d’azur. Les dieux quant à eux abandonnent peu à peu la planète, car ce n’est plus à leurs yeux le monde de paix qu’ils ont créé… Seule Veïsta demeure encore et toujours présente pour venir en aide et surveiller ses peuples fétiches, les nymphes et les sirènes, et à l’occasion le reste des habitants de Legiyan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Legiyan : La guerre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Legiyan : La guerre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P'tite histoire : triste mais robuste...
» La guerre des gangs,problématique mal comprise à Cité Soleil
» Guerre guerre, vente vent...
» La Guerre des Clans Hunger Games
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lëgiyan :: Partie RPG :: Règles et infos pratiques :: Règles et histoires-
Sauter vers: